Sciences
Questions de Société
Environnement
Alimentation
Santé
Développement personnel
Sciences Parallèles
Animaux
Art de vivre
Témoignages
Association Montagne Verte
Dossiers
Ecoutez des extraits
Revue de Presse
 



 
L’IMMORTALITÉ GRACE À LA SCIENCE…OU LE LEURRE DU BONHEUR
Bulletin n°22 de févier 2013


Il y a des rencontres qui marquent : Jacqueline Bousquet est de celle-là. Elle nous a quitté ce 11 janvier. Docteur es Sciences, biologie - biophysique, elle écrivait en 1992 : « Une nouvelle espèce d’Homme est en train de naître. Elle détruit les structures périmées et prépare ainsi le terrain de la transmutation. La science s’est fourvoyée dans l’approche du vivant, car elle ne prend en compte que le corps physique. Nous sommes plus que cela. […] Tout est conscience-énergie, et l’homme prisonnier de ses sens et de son mental n’en est pas encore conscient.» (Au cœur du vivant - St Michel Editions)
Et avant d’en être conscient, il risque de s’écouler encore un peu de temps, si j’en crois cette vidéo de TEDxParis filmée le 6 octobre 2012 à l'Olympia¹. Deux réalités se heurtent de front  : d’un côté, Jacqueline Bousquet explique - je ne vous ferai pas la démonstration ! - que « nous ne sommes pas ce corps que la médecine découpe en organes indépendants et interchangeables.» ...et de l’autre, le Dr Laurent Alexandre² a poussé la logique du démontage du corps humain à l’extrême. Demain, c’est immortel que nous serons ! La vague technologique nous a échappé mais dans quelques années - grâce au NBIC (Nanotechnologie, Bio-technologie, Informatique et Cognitique c’est-à-dire les sciences du cerveau et de l’Intelligence Artificielle) - réparer les organes, changer notre ADN, mettre des implants électroniques ne sera plus de la fiction. Reprogrammer nos organes, interfacer nos cellules avec des composants électroniques y compris avec nos neurones n’a déjà plus de secret³. L’hybridation homme-machine va faire des miracles ...et a de quoi en séduire plus d’un ! Tout comme n’importe quelle voiture ou objet de consommation courante, nous pourrons nous fournir en pièces détachées, rénover, améliorer et optimiser notre « structure » ! En 2030, les chirurgiens seront des spécialistes de biomécaniques et d’informatique et ne toucheront plus les malades. 
Dans le bulletin n°10 (nov.-Déc. 2009), je vous parlais de cet article de la journaliste Dorothée Benoit Broaways sur le 1er EuroNanoForum. Cette rencontre a eu lieu il y a 10 ans (décembre 2003 à Trieste). Imaginez les progrès réalisés depuis ! Je me posais déjà alors la question de l’adéquation entre les objectifs des uns... et les aspirations des autres. Imaginer un corps humain avec les performances d'une machine… une belle révolution « industrielle » s’annonce ! Plus besoin de dormir, recharge énergétique intégrée, plus jamais malade… et peut-être plus besoin de réfléchir… mais sur ce dernier point, nous sommes déjà sur le bon chemin… Un bouleversement biotechnologique auquel il semble maintenant difficile d’échapper... mais au service de qui ? Au-delà de la manipulation possible, se pose la question du sens : le corps est-il une fin en soi ou juste un moyen ? Vers quoi tend notre humanité ?
Une mutation est en cours… mais de quel ordre sera-t-elle ? La biotechnologique est-elle vraiment au service de l’évolution ?
Je n’ai pas de réponse… - bien que j’ai ma petite idée… - et chacun est encore libre de ses choix…
Et je suis étonnée que ces sujets majeurs ne soient pas davantage médiatisés…
Mon cynisme… ou réalisme…  - au choix ! - me fait m’interroger sur le mariage pour tous. N’est-il pas le prétexte à une future marchandisation de l’humain grâce - dans un premier temps - à la procréation médicalement assistée (PMA) et la gestation pour autrui (GPA)... ? Pour la bonne cause... cela va de soi... une porte qui s’ouvre sur le business humain...

¹http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=KGD-7M7iYzs
²Laurent Alexandre est chirurgien et neurobiologiste. Il est à la tête d'une société qui propose le décodage personnalisé de notre génome, plus importante plateforme privée de séquençage ADN en Europe. Il est le co-fondateur de Doctissimo.fr.

³Je vous invite d’ailleurs à écouter à ce sujet les deux interviews réalisées avec Alain Cardon sur la conscience artificielle.

 ….sauf - peut-être - à travers quelques films de science-fiction. Je pense à « Clones » de Jonathan Mostow et « The Island » réalisé par Michael Bay (2005).


 


Votre panier :
Aucun CD
Aucun fichier


 

Accueil  |  Qui Sommes-Nous ?  |  Tarifs  |  Partenaires  |  Contact
Copyright © 2008 |  Conditions Générales de Ventes