Sciences
Questions de Société
Environnement
Alimentation
Santé
Développement personnel
Sciences Parallèles
Animaux
Art de vivre
Témoignages
Association Montagne Verte
Dossiers
Ecoutez des extraits
Revue de Presse
 



 
VÉRITÉS A-VARIÉES...
Extrait du bulletin de février 2012



Combien de fois ne m’a-t-on pas dit « Si c’était vrai, ça se saurait ! » Ah bon ? Il y a encore des personnes qui croient qu’elles auront accès à de la « vraie » information en allumant leur poste ? Heureuses et innocentes sont-elles ! Surtout, ne commencez pas à vous interroger, vous pourriez ne pas y survivre tant le monde est cruel !

Il y a – de mon point de vue – plusieurs vérités… tout dépend de ce qu’elle peut rapporter ! Il y en a qui rapportent beaucoup…. et d’autres beaucoup moins….

Un exemple : nous savons que les produits laitiers nuisent à la santé. Cette vérité - prouvée par maintes études scientifiques - n’est pas intéressante. Elle ne peut servir qu’à être en meilleure santé. Vous parlez d’un bénéfice ! La propager ne serait donc d’aucun intérêt.

Non, l’autre vérité – non prouvée – mais bien diffusée (dans les journaux féminins, revue des mutuelles, pubs radio et télé, émissions télé, etc.) est que les produits laitiers sont indispensables à la croissance et au bon développement. Croissance du capital aurais-je pu préciser. Cette vérité remplit les caisses.

La publicité avec le loup diffusée actuellement dans les médias est de « santé publique » avec financements européens. Elle incite à consommer trois produits laitiers par jour. Cherchez l’erreur… Santé publique… grands groupes… Qui décide de ce qui est profitable au peuple ? Cette campagne est financée par le CNIEL : Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière. « Le lait, la Vie », tel est le slogan de cette organisation interprofessionnelle mais c’est l’économie le maître-mot. C’est dans le titre ! Cet exemple est facile, je vous l’accorde. Mais vous pouvez le décliner dans bien des domaines.

Pour résumer nous pourrions dire : Il y a d’une part la vérité des médias officiels. Je ne vous les cite pas. Il y a peut-être aujourd’hui plusieurs centaines de chaînes mais toutes appartiennent aux mêmes quatre grands groupes. Pluralisme, vous avez dit ? Idem pour les journaux.

Comment voulez-vous avoir une information libre si celle-ci peut nuire au Capital ?

Pour vous en convaincre, allez vite voir le très caustique documentaire « Les nouveaux chiens de garde* ». On y voit quels liens les journalistes de notre beau pays démocratique entretiennent avec les dirigeants politiques et les capitaines d’industrie français. On y découvre que les experts indépendants invités réguliers des plateaux télé ne sont pas que «professeurs», titre par lequel ils sont présentés. « Professeur » est l’un de leurs titres les plus rassurant. Par ailleurs, ils déjeunent avec patrons d’industrie, politiques et journalistes au restaurant le Siècle un mercredi par mois. Petit professeur devenu grand….

Un seul Dieu : le Capital… et une seule et même caste pour tout ce beau monde. Un cercle dans lequel on entre par cooptation. N’est pas admis qui veut !

Le pompon est atteint quand on se rend compte de la véritable nature des débats, sensés être garants du pluralisme télévisuel. Un grand moment de solitude quand on réalise que ces soi-disant opposants sont d’accord sur presque tout et que le contre-pouvoir n’existe pas. Il faut le voir pour le croire.

De l’autre côté, il y a les hors caste. Ceux qui disent la vérité et qui ne seront jamais riches. Ils n’œuvrent pas pour dieu Argent et ne trouveront donc jamais leur place parmi ce beau monde. Ils n’ont pas de moyens mais ils ont une conscience.

Alors… quand vous pensez que je déraille… quand vous trouvez que j’abuse… que mes invités délirent… et que « si c’était vrai, ça se saurait. », arrêtez-vous. Prenez juste quelques minutes pour vous interroger : si les médias officiels donnaient cette info - cette info même qui vous fait réagir -, qu’est-ce que ça changerait ? Et pour qui ? Le menteur n’est pas forcément celui qu’on croit.





*Documentaire de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat sorti le 11 janvier 2012.



 


Votre panier :
15 CD
+ 14 fichier(s)


 

Accueil  |  Qui Sommes-Nous ?  |  Tarifs  |  Partenaires  |  Contact
Copyright © 2008 |  Conditions Générales de Ventes