Sciences
Questions de Société
Environnement
Alimentation
Santé
Développement personnel
Sciences Parallèles
Animaux
Art de vivre
Témoignages
Association Montagne Verte
Dossiers
Ecoutez des extraits
Revue de Presse
 



 
Une nation empoisonnée...
Oct./Nov. 2009


Monsieur le Président de la République a présenté à Sophia Antipolis le 01/02/08 le plan Alzheimer et maladies apparentées. Au total, c'est un milliard six cents millions d’euros qui seront dépensés en plus pour la lutte contre la maladie d’Alzheimer : renforcement du soutien à domicile et des établissements d’hébergement, création de « maisons pour l’autonomie », développement de structure de diagnostic, renforcement de la recherche en sciences sociales car « c’est bien l’ensemble des modes de prise en charge, médicaux et sociaux qu’il faut faire progresser et évaluer. » dixit notre Président , financement d’équipements coûteux « dont la recherche a besoin pour avancer […] ».
De nombreuses mesures d’accompagnement… mais où se cache la prévention ?
« Cette maladie joue à cache-cache avec les chercheurs. » Avec les chercheurs français surtout, on sait bien que ce sont les plus malicieux!
« La maladie d’Alzheimer est un outrage à notre dignité d’humains ? Eh bien, ripostons collectivement par un sursaut d’humanité. » Où se cache l’humanité ?
Auprès des personnes que l’on aide une fois qu’elles sont malades… ou en les informant pour ne pas qu’elles le deviennent ?
L’Industrie serait-elle à ce point si puissante pour nous aveugler de la sorte ?
« La maladie d’Alzheimer résiste à la science ? Eh bien battons-nous et aidons les chercheurs à combattre cette maladie. »
Je crois que nous nous trompons d’ennemi.
Battons-nous pour que la vérité se sache. N’attendons pas comme pour l’amiante, Tchernobyl ou les ondes électromagnétiques que le mal soit fait.

Monsieur le Président a dit : « Je veux que la France soit exemplaire dans la recherche sur cette maladie et dans le traitement des malades atteints par cette maladie ».
Peut-être devrait-il s’informer ?
Peut-être ne sait-il pas que les « métaux lourds » sont directement liés aux problèmes neurologiques et sont à l’origine d’un certain nombre de maladies dites émergentes (fibromyalgies, syndrome de fatigue chronique, sclérose en plaque, maladie de Parkinson, autisme, etc.)

Il serait grand temps de réagir : selon les prévisions de l'Insee près de 1,3 millions de personnes seront atteintes d'ici à 2020 de la maladie d’Alzheimer, soit un Français de plus de 65 ans sur quatre.


Si vous avez des métaux en bouche, ne vous précipitez surtout pas pour vous les faire enlever. C’est pire que mieux !

Ecoutez l’interview de Françoise Cambayrac et lisez son livre pour ne pas faire d’erreur… et choisir - en toute connaissance de cause - la meilleure solution pour vous.


 


Votre panier :
Aucun CD
Aucun fichier


 

Accueil  |  Qui Sommes-Nous ?  |  Tarifs  |  Partenaires  |  Contact
Copyright © 2008 |  Conditions Générales de Ventes